CTO : le nouveau chaman moderne ?

Les CTO sont-ils les nouveaux Chamanes modernes ?

Claude Levi-Strauss, anthropologue, en nous parlant des pratiques des Chamanes d’Amérique du Sud, nous apprend beaucoup sur notre époque numérique.

CTO, nouveau chaman moderne ?
Le CTO, nouveau chaman moderne ?

 

Mais quels rapports peut-il y avoir entre un guérisseur portant plumes et tatouages et un CTO urbain ?

Le Chaman accompli des guérisons qui peuvent passer pour miraculeuses tant elles sont réalisées avec des moyens rudimentaires.

Le CTO est chargé aujourd’hui d’une tâche colossale : accompagner la transformation de son entreprise pour la faire passer à l’âge numérique. Et pour cela, il utilise un langage particulier et des rituels d’un nouveau genre qui peuvent passer pour tout à fait magiques pour bon nombre de personnes non initiées.

Claude Levi-Strauss relate les faits suivants : Un Chaman est appelé dans une tribu reculée au chevet d’un guerrier souffrant de douleurs abdominales.

Apres de nombreux chants rituels, il va lui raconter la lutte, dans sont corps entre deux tribus adverses, lutte causant sa maladie. Apres quelques jours de chants et de préparation à base de plantes, le Chaman va convoquer l’ensemble de la tribu pour le rituel de guérison. Celui ci se réalise en présence de tous les membres de la tribu. C’est un rituel purement magique qui réalise la guérison miraculeuse du guerrier malade.

Selon Levi-Strauss la guérison magique a besoin de trois composantes : 

1 / La confiance du Chaman en sa capacité à guérir.

2 / La confiance du malade dans la capacité du Chaman à le guérir.

3 / La confiance de toute la communauté (tribu) dans la possibilité de cette guérison miraculeuse.

Pour l’accomplissement de la transformation digitale, le CTO à également besoin de ces trois éléments. Traduisons-les dans les mots et concepts de l’entreprise d’aujourd’hui.

Pour qu’une transformation digitale s’opère, il faut donc créer ces trois types de confiance :

1/ Que le ou les porteurs de cette transformation aient confiance en leur capacité à le faire.

Cela passe par l’acquisition de compétences digitales bien sur, mais aussi et surtout par l’usage de compétences comportementales qui vont permettre de faire passer un message de conviction. Le jargon technique et l’usage de l’Internet remplacent ici les plumes et chants rituels.

2/ La confiance du CoDir dans la compétence du porteur de la transformation à emmener l’entreprise sur ce chemin de changement.

Pour cela le CODIR doit être acculturé au digital et accompagné dans la construction de sa propre vision de développement.

3/ L’ensemble de l’entreprise doit être embarquée dans cette aventure.

Les métiers traditionnels ont souvent des réticences au changement.

Un véritable changement culturel doit être initié pour les faire passer de la crainte à l’envie.

Le Leader Digital accompagne ses clients dans ces trois domaines : vision, compétences et e-leadership.

Auteur : Stéphane Malochet

Voir : « Découvrez nos experts « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *